Retraite

Robert Godin, responsable

 

 

 

 

 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

 

RAPPORT ANNUEL Comité de Retraite

Rapport lu lors de l’assemblée générale sectorielle tenue le mercredi 20 avril 2022

 

D’entrée de jeu, disons que notre régime de retraite est en santé. La plus récente mise à jour, fin de 2020, de l’évaluation actuarielle du RREGOP indique un taux de capitalisation de 109.3%; Ce qui signifie qu’il y a suffisamment de fonds pour penser à améliorer la situation financière des personnes retraitées.

 

Toutefois on ne peut pas dire que notre rente est en santé. Sa valeur diminue d’année en année parce qu’elle n’est que partiellement indexée depuis 1983.

 

Depuis de très nombreuses années, l’AREQ tente de régler ce problème causé par la désindexation de nos pensions; pourtant de nombreuses rentes sont pleinement indexées comme celles de la RRQ, celles de la Sécurité de Vieillesse etc..

 

Mais voilà que depuis quelques années, nous constatons que les centrales syndicales ne sont pas préoccupées par ce problème et ne sont pas prêtes à aborder ce sujet à la table centrale de négociations; là où on devrait parler de retraite et de l’indexation.

 

Alors l’AREQ a décidé qu’au printemps 2022 il fallait mettre le focus sur la sensibilisation de toutes les instances syndicales. Par conséquent nous avons décidé, en collaboration avec le comité de l’action sociopolitique, de rencontrer les instances syndicales locales pour les sensibiliser à cette problématique et les inciter à faire cheminer une proposition au niveau des instances nationales en vue de régler ce vieux problème,

 

Espérons que notre démarche portera fruit.

 

 

 

Robert Godin

responsable sectoriel